Notre manière de nous vêtir, de nous déplacer, de nous exprimer, tout ce qui se donne à voir répond à des enjeux subjectifs externes mais aussi internes.

 

L’expression métaphorique de forme véhicule, dévoile et parfois répare un fond dissimulé et défendu.

L’auteure s’intéresse à cet appel de fond qui se fait entendre de manière implicite.

C’est dans l’interaction sociale que sont envisagés les mouvements de forme et fond lors de repositionnements dans les champs professionnels, biologiques et affectifs.


Elle analyse ainsi les incidences internes de changements de forme volontaires et involontaires : réorientations, changements idéologiques, modifications esthétiques, maladie, vieillissement, ruptures affectives, licenciement.

Les défaillances de fond qui s’expriment par des formes dysfonctionnelles mettent en évidence la nécessité d’un répondant.

Quand la forme questionne le fond

13,95 €Prix
  • 9782356441263