Plus d’empathie dans l’univers médical, tout le monde en parle et en réclame. Mais si l’empathie, au-delà de sa première intention morale, devenait stratégique ?

Et si suivre les patients dans leur délire ou leur douleur, si accompagner les familles dans la responsabilisation et si accueillir les émotions pour les soignants étaient des clés de résolution de problèmes ?

La thérapie brève et stratégique selon l’Ecole de Palo Alto, permet de suivre ces pistes pour réduire la souffrance des soignés, de leur famille mais aussi celle des soignants. La relation et l’empathie alliées à une stratégie de résolution de problèmes sont présentées ici comme des outils d’optimisation des soins médicaux.

Ce livre s’adresse à ceux qui cherchent des manières d’éviter une souffrance supplémentaire à celle qui préside aux raisons pour lesquelles on consulte. Il s’adresse par exemple aux soignés ayant le sentiment que leur souffrance n’est pas entendue ni comprise, aux familles ne sachant pas comment accompagner leur proche malade et enfin, aux soignants accablés par une pression quotidienne et des émotions parfois submergeantes.

Vous découvrirez, au travers de vignettes cliniques en cabinet, à l’hôpital et aux urgences, comment un thérapeute bref et stratégique peut se mettre au service de la médecine pour proposer une « médecine sans souffrance ajoutée ».

Médecine sans souffrance ajoutée

14,95 €Prix
  • 978-2356442000