« Lorsque les mots viennent à manquer » est un récit, narré à la première personne par son auteure et s’inspirant de sa propre expérience. Son parcours est singulier. En février 2009, son père est
victime d’un AVC ischémique. Sa vie est sauve, mais l’accident l’a privé de tout mode de communication verbale, que ce soit à l’écrit ou à l’oral. Débute alors pour l’auteure un long chemin : de la douleur de voir son père conscient mais privé de mots à l’espoir de communiquer à nouveau avec lui, autrement.

Comment ? Par une danse : le tango. Elle découvre ce mode d’expression corporelle alors qu’elle termine ses études en Argentine. Là-bas, elle se forme auprès du Dr Federico Trossero, médecin psychiatre argentin, et père de la « Tangothérapie ».


La lecture de ce livre emmène ainsi le lecteur sur ce parcours unique, au cours duquel douleur et désespoir vont peu à peu se convertir en impuissance et frustration, avant de parvenir – non sans un certain étonnement de sa part  – à une force motivationnelle aussi puissante qu’inespérée, un relatif
soulagement et beaucoup d’espérance. Et au-delà de cette histoire personnelle, cet ouvrage narre la mise en oeuvre de la « tangothérapie » en Italie et en Argentine, comme un espoir offert à tous ceux à qui les mots viennent à manquer.

Lorsque les mots viennent à manquer

14,95 €Prix
  • 978-2356442741