Le livre que vous tenez entre les mains est une plongée inédite dans
la Police Judiciaire. L’auteur, Christophe Korell, est entré dans la
police en 1996 et intègre la Brigade de Répression du Banditisme
en 2006. Dans cet ouvrage, il témoigne à la fois d’une enquête
menée au sein de la BRB - digne d’un véritable polar - et les
réflexions d’un acteur de l’intérieur de la police judiciaire.
Christophe Korell raconte son enquête la plus emblématique : celle
du « casse du siècle », le braquage de la bijouterie Harry Winston, à
Paris, en 2009. Ou plutôt, comme le découvrira le lecteur, « les »
braquages. Une enquête emblématique non seulement par
l’ampleur de son préjudice - environ cent millions de dollars - mais
aussi pour l’engouement médiatique qu’elle a suscité. Enfin, par le
simple fait de son résultat… Mais nous n’aimerions pas spoiler le
lecteur.
Au fil de ce récit véridique et hors du commun s’insèrent des billets analysant la police aujourd’hui, objet d’autant de critiques que de fantasmes : quel est ce monde de la police judiciaire ? Comment
fonctionne-t-il ? Au milieu de qui, avec quelles relations ? Quelles sont ses difficultés ? Comment cela se passe dans la tête d’un flic ?
L’auteur reprend ainsi une partie des textes publiés sur des blogs depuis dix ans. Ces pages sont une alternance de « à chaud » et « à froid ». Une enquête judiciaire n’est pas quelque chose de linéaire…
Cet ouvrage ne l’est pas non plus.

La PJ est-elle morte ?

17,90 €Prix
  • 978-2356444332