droit / Fil DROIT / Le droit sans fautes >>

 

Le droit sans fautes -

Pièges et difficultés du langage juridique

Parlons droit et parlons juste !

 

Accusé ou prévenu ? Acquittement ou relaxe ? Article 49-3 ou 49, alinéa 3 ? Assassinat, homicide

ou meurtre ? Caution ou cautionnaire ? Cession ou session ? Commune ou municipalité ? Conseil de l’Europe, Conseil de l’Union européenne ou Conseil européen ? Débiteuse ou débitrice ? Défendeur

ou défenseur ? Délictuel ou délictueux ? Dommage ou préjudice ? Fond ou fonds ? Judiciaire ou juridictionnel ? Mandater ou mander ? Pécunier ou pécuniaire ? Péremption ou préemption ? Préjudiciable ou préjudiciel ? Projet de loi ou proposition de loi ? Stipuler ou disposer ? Testataire

ou testateur ? Etc.

Trouver le mot juste ou la bonne expression n’est pas toujours facile.

 

À la fois guide d’expression et recueil des pièges et difficultés du langage juridique, Le droit sans fautes fait l'inventaire des fautes de français les plus courantes, des conventions du langage juridique, des subtilités d’usage, des erreurs les plus fréquentes, des notions à ne pas confondre, des faux-amis, des pléonasmes fautifs, des mots déformés…

Il s’adresse à tous ceux qui doivent s’exprimer, à l’écrit comme à l’oral, dans un français juridique précis et sans fautes. Il répond en cela aux besoins des étudiants et des professionnels du droit.

 

Cette cinquième édition a été revue, actualisée et augmentée.

303 pages

18.90 €

Sommaire
et extraits >>
 
Sébastien Bissardon

Sébastien Bissardon est juriste, journaliste juridique et formateur en droit. Diplômé de la Faculté de droit Jean Moulin Lyon III, il est l’auteur de plusieurs ouvrages juridiques. Il est aussi

le créateur de Fil DROIT, acteur devenu incontournable sur l’actualité du droit et de la justice, avec plus de 130 000 abonnés sur les réseaux sociaux.

Du même auteur :

Paroles de Palais de  Justice