droit /chroniques juridiques / chronique d'une jeune avocate  >>

 

Chronique d'une jeune avocate -

Comment je suis passée du rêve à la réalité

Certains rêvent d’être avocat depuis toujours, d’autres se sont retrouvés là par hasard.

Une première année de droit sans trop y croire, puis une seconde. Des parents qui vous aiment et vous poussent à aller toujours plus loin. La peur du vide et le temps qui passe. Bref, un concours de circonstances qui finit par vous mener à la profession d’avocat.

Il y a les Dupont Moretti, les Szpiner, les Temime. Ceux qui nous font rêver et que l’on retrouve chez Ruquier. Ces ténors du Barreau qui vous foutent la chair de poule et dont on imagine une vie pleine de rebondissements, ponctuée de victoires et d’honneurs.

 

Puis il y a tous les autres : les Victor, les Sandrine, les Sofiane et Benjamin. Les anonymes du Barreau qui courent, tombent et se font mal. Les pris au piège, les sacrifiés, les ambitieux et les rates. Les gens heureux, les passionnés et ceux qui ont abandonné.

Alors quelle est cette vie d’avocat ? Pourquoi autant de fantasme et de mystère autour de cette profession ? Peut-on être heureux lorsque l’on passe la plupart de son temps à s’occuper des problèmes des autres ?

 

Sur un ton sarcastique, Amandine Sarfati désacralise la profession et balaye nos préjugés. Elle nous livre dans « Chronique d’une jeune avocate », cinq années d’expérience au cœur du Barreau de Paris, des commissions d’office et de la spirale judiciaire.

Anecdotes, témoignages et démystification des institutions, ce livre est destiné aux curieux, aux passionnés, aux bons vivants, aux amoureux du droit et à tous ceux qui voudront se plonger dans la peau d’une jeune avocate, sans chichi ni langue de bois.

 

Il est également dédié aux avocats et à tous ceux qui se destinent à le devenir.

120 pages

14.95 €

Amandine Sarfati
Sommaire
et extraits >>
 

Avocat au Barreau de Paris, Amandine Sarfati a obtenu son CAPA en 2011 après un Master 2 en droit pénal des affaires. À cette même époque, elle se tourne vers l’enseignement et intervient dans différentes écoles où elle enseigne le droit du travail, matière qui deviendra son domaine de prédilection. Associée fondatrice de la prépa SUP BARREAU, elle intervient chaque année aux côtés d’étudiants souhaitant devenir avocat et mets toute son expertise au service de leur réussite.